filmé à Arette, le 5 février 2020

avec Cécile Lelarge et Sylvain Airaud (espace Pic Nic)

Les premiers portraits “topographie humaine d’un espace commun” à Arette (et à Bagnols-sur-Cèze) datent de 2012 ! Il était temps de les reprendre, les poursuivre, les étoffer !

C’est Cécile et Sylvain qui débutent la nouvelle série de ces portraits. D’autres suivront je l’espère…

Un nouveau territoire entre dans la microscopique : celui de Château-Thierry. Et plus particulièrement 3 quartiers de la ville : les Vaucrises, Vignotte et Blanchard.

Ci-dessous la note d’intention de Gaëlle Bourges (artiste chorégraphique) qui explique un peu le projet que nous avons mené durant une semaine. Une semaine pour tourner et monter un film de 52 minutes, autant dire que c’était très intense. Sensation d’avoir traversé une sacrée aventure humaine. Autant avec Gaëlle Bourges et Julie Vuoso qu’avec les habitants rencontrés. Partir de Jean de La Fontaine pour découvrir l’histoire du Congo, ce n’est pas rien.

Le film est un pré-montage réalisé pour la projection publique de fin de résidence. Une vraie période de montage serait nécessaire pour construire réellement le film.

filmé entre le lundi 23 et vendredi 27 avril 2018 à Château-Thierry

projection publique le samedi 28 avril 2018 à la médiathèque de Château-Thierry

note d’intention de Gaëlle Bourges

Projet de rencontres & film autour des fables de La Fontaine
En partenariat avec L’échangeur – CDCN Hauts-de-France, Château-Thierry

Gaëlle Bourges, artiste en résidence longue à L’échangeur – CDCN Hauts-de-France depuis
2016, accompagnée de Julie Vuoso (comédienne), propose de mener l’enquête à Château-
Thierry : sous l’oeil et la caméra de Claire Ananos (réalisatrice), l’enquête tentera de consigner
sous forme de dialogues filmés ce qu’inspire la mémoire de Jean de La Fontaine dans la ville,
notamment dans les quartiers Blanchard, Vaucrises et Vignotte.
Quel impact ont le musée, les aménagements sculptés des ronds-points, le nom de certaines
rues ou boutiques de Château-Thierry sur ceux qui y vivent ?
Est-ce que les habitants connaissent certaines fables du fameux écrivain ? Si oui, lesquelles ?
Et si non, quelles histoires analogues aux fables de La Fontaine circulent dans leurs
imaginaires, et depuis quelle culture d’origine ?
Pour entrer en contact avec les habitants des différents quartiers, Gaëlle Bourges et Julie
Vuoso performeront dans l’espace public une ou plusieurs fables sous forme de saynète, afin
d’attirer les passants et d’ouvrir un dialogue cordial et fécond. Claire Ananos enregistrera les
interactions entres les habitants et les performeuses, puis fabriquera un court documentaire
présenté à la fin de « l’enquête » – sorte de cartographie microscopique du rapport d’une ville
et de ses habitants aujourd’hui avec un homme du 17e siècle.

http://www.gaellebourges.com/

http://www.echangeur.org/

carte-france-web-saint_denisScène de rue le temps d’une pause cigarette

 

filmé lundi 1er juillet 2014

avec Julien Barnoyer dit “Moon”

filmé lundi 3 septembre 2012 à Bagnols-sur-Cèze, rue Aimé Vouland

avec Maurice Bourg

filmé dimanche 2 septembre 2012 à Bagnols-sur-Cèze, rue Fernand Crémieux

avec Lucienne Fournier

filmé vendredi 31 août 2012 à Bagnols-sur-Cèze, rue Victor Hugo

avec Josette Ricci

filmé jeudi 30 août 2012 à Bagnols-sur-Cèze, rue du Roc

avec Anne-Marie & Pierre-Henri Bardou

filmé mercredi 29 août 2012 à Bagnols-sur-Cèze, rue Conti

avec Alexandre Hostein

filmé mercredi 29 août 2012 à Bagnols-sur-Cèze, rue du Four Canilhac

avec Laurette Bastaroli

filmé mardi 28 août 2012 à Bagnols-sur-Cèze, rue George Besson

avec Michèle Savoye

filmé le 27 août 2012 à Bagnols-sur-Cèze, rue Rivarol

Dans le cadre d’une résidence artistique organisée par la mairie de Bagnols-sur-Cèze (Gard), j’ai pu continuer mon projet des Topographies Humaines d’un Espace Commun.

Les 8 portraits de Bagnolais ont été réalisé entre le 27 août et le 5 septembre 2012.

Je remercie les habitants de Bagnols-sur-Cèze et d’Arette qui ont accepté de se prêter au jeu que je leur proposais.

Il me paraît intéressant de mettre en regard ces portraits, avec ceux réalisés à Arette en juillet dernier. Chaque série de portraits dessine un territoire singulier.

Mon idée est de continuer ce travail dans diverses régions françaises afin de montrer la complexité du territoire français.

Mais aussi de persévérer dans ce questionnement : pourquoi choisissons-nous d’habiter quelque part, comment nous influons sur notre lieu de vie et comment ce dernier nous transforme.

En espérant que vous prendrez plaisir à découvrir ces nouveaux portraits.

les cartes des portraits topographiques (réalisés entre le 30 juillet et 6 août 2012 à Arette)

avec Joseph Arrègle

filmé samedi 4 août, Arette, quartier Bugala

avec Jean Bordenave

filmé jeudi 2 août 2012, Arette

avec Beñat Cabanius

filmé jeudi 2 août 2012 à Arette



avec Thérèse Carrère & Emma

filmé le mercredi 1er août  2012, à Arette

avec Lydie Traille

filmé mardi 31 juillet à Arette, lotissement Aurasse de Haut

avec Janette Ananos

filmé lundi 30 juillet à 10h, Arette lotissement de la Croix du Berger

avec Christine Cazaurang

filmé lundi 30 juillet, 14h, Arette lotissement Longis