Un nouveau territoire entre dans la microscopique : celui de Château-Thierry. Et plus particulièrement 3 quartiers de la ville : les Vaucrises, Vignotte et Blanchard.

Ci-dessous la note d’intention de Gaëlle Bourges (artiste chorégraphique) qui explique un peu le projet que nous avons mené durant une semaine. Une semaine pour tourner et monter un film de 52 minutes, autant dire que c’était très intense. Sensation d’avoir traversé une sacrée aventure humaine. Autant avec Gaëlle Bourges et Julie Vuoso qu’avec les habitants rencontrés. Partir de Jean de La Fontaine pour découvrir l’histoire du Congo, ce n’est pas rien.

Le film est un pré-montage réalisé pour la projection publique de fin de résidence. Une vraie période de montage serait nécessaire pour construire réellement le film.

filmé entre le lundi 23 et vendredi 27 avril 2018 à Château-Thierry

projection publique le samedi 28 avril 2018 à la médiathèque de Château-Thierry

note d’intention de Gaëlle Bourges

Projet de rencontres & film autour des fables de La Fontaine
En partenariat avec L’échangeur – CDCN Hauts-de-France, Château-Thierry

Gaëlle Bourges, artiste en résidence longue à L’échangeur – CDCN Hauts-de-France depuis
2016, accompagnée de Julie Vuoso (comédienne), propose de mener l’enquête à Château-
Thierry : sous l’oeil et la caméra de Claire Ananos (réalisatrice), l’enquête tentera de consigner
sous forme de dialogues filmés ce qu’inspire la mémoire de Jean de La Fontaine dans la ville,
notamment dans les quartiers Blanchard, Vaucrises et Vignotte.
Quel impact ont le musée, les aménagements sculptés des ronds-points, le nom de certaines
rues ou boutiques de Château-Thierry sur ceux qui y vivent ?
Est-ce que les habitants connaissent certaines fables du fameux écrivain ? Si oui, lesquelles ?
Et si non, quelles histoires analogues aux fables de La Fontaine circulent dans leurs
imaginaires, et depuis quelle culture d’origine ?
Pour entrer en contact avec les habitants des différents quartiers, Gaëlle Bourges et Julie
Vuoso performeront dans l’espace public une ou plusieurs fables sous forme de saynète, afin
d’attirer les passants et d’ouvrir un dialogue cordial et fécond. Claire Ananos enregistrera les
interactions entres les habitants et les performeuses, puis fabriquera un court documentaire
présenté à la fin de « l’enquête » – sorte de cartographie microscopique du rapport d’une ville
et de ses habitants aujourd’hui avec un homme du 17e siècle.

http://www.gaellebourges.com/

http://www.echangeur.org/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.